TROP DE MAUVAISES NOUVELLES NUISENT À NOTRE SANTÉ MENTALE

Chaque information est analysée par notre cerveau mais leur enchaînement ne fait qu’alourdir notre charge mentale”, explique le Dr Guillaume Fond, psychiatre et chercheur au CHU de Marseille, responsable du centre expert Schizophrénie et dépression résistante.

Et ce phénomène s’amplifie chez les personnes déjà épuisées psychiquement. Un phénomène de plus en plus fréquent avec les chaînes d’information en continu qui n’hésitent pas à donner dans le sensationnel pour faire croître l’audimat.
“La catastrophe fascine ! Il y a un effet d’amplification de ces informations négatives qui, répétées au quotidien, finissent par donner le sentiment de vivre dans un monde en perdition. Et cette impression de vivre dans un monde moche, sans espoir, peut créer de la dépression et favoriser des idées suicidaires chez une personne” ajoute le spécialiste.