Les conseils de notre diététicienne Sophie Jéru – Costesèque

L’hiver est de retour et avec lui son cocktail de rhumes, d’infections ORL ou de gastro entérites. Alors pour bien préparer son corps et stimuler son immunité on peut s’aider d’alliés santé.

 

Tout d’abord on chouchoute ses intestins car c’est là que tout commence. En effet le siège de l’immunité est dans le ventre grâce à nos meilleures amies les bonnes bactéries appelées microbiote intestinal. Chez l’adulte celui-ci pèse en moyenne 1.5 kg du poids total et représente 100 000 milliards de bactéries. C’est dire son importance.

Il y a trois fonctions majeures :

La digestion des aliments, un effet barrière et le développement du système immunitaire (70% se trouve dans l’intestin). Lorsqu’il y a déséquilibre dans le microbiote intestinal on parle de dysbiose. Cela entraine des ballonnements, des constipations, des diarrhées, des douleurs abdominales et bien souvent une mauvaise assimilation des nutriments (donc des vitamines, minéraux et oligo éléments),

Alors pour prendre soin de nos hôtes logeant dans nos intestins notre assiette santé se compose :

De prébiotiques : les fibres alimentaires en sont un excellent exemple ! Donc on consomme tous les jours des légumes, des légumineuses (lentilles, haricots rouge ou blancs, pois chiches, pois cassés, flageolets), des fruits, ou des aliments complets (pain, pâtes, riz complets…) qui vont jouer le rôle de nourriture du microbiote et donc stimuler la multiplication et l’activité des bactéries.

De probiotiques : ce sont des micro-organismes vivants qui permettent d’ensemencer les intestins et exerçant des effets positifs sur la santé. Dans l’alimentation on les retrouve dans les produits fermentés : la choucroute, les laits fermentés, le kéfir, le kombucha, les cornichons, les pickels, le miso, le pain au levain et bien-sûr le yaourt (nature étant celui à privilégier). On peut aussi les retrouver dans des compléments alimentaires.

Après avoir pris soin de nos chers intestins permettant une bonne assimilation voyons les nutriments importants pour l’immunité :

La vitamine D connue surtout pour son rôle dans la minéralisation osseuse et la prévention de certaines pathologies chez l’enfant (rachitisme) ou le sénior (ostéoporose). Elle a d’autres propriétés très intéressantes dont le développement des globules blancs – les lymphocytes T – qui ne s’activent qu’en présence de cette vitamine. Elle régule aussi la réponse inflammatoire et immunitaire.

L’assiette santé se compose de poissons gras : 2 à 3 fois par semaine (harengs, sardines, maquereau, thon, saumon), mais aussi d’huiles de poissons (huile de foie de morue : 1cuillère à café par jour couvre nos besoins quotidiens en vitamine D), d’œufs, de girolles, de beurre.

C’est aussi la seule vitamine que l’organisme peut synthétiser grâce aux rayons du soleil : 15 minutes par jour entre 12h et 14h bras et visage découverts suffissent à produire la dose journalière. En hiver, il est très fréquent d’être carencé puisque nous sommes camouflés sous des pulls et doudounes. Une prise de sang (au moins une fois par an) peut indiquer s’il y a déficit ou non. Eviter une carence permet d’être alors plus résistants aux infections hivernales.

Le zinc est un oligo-élément indispensable à nos défenses immunitaires en permettant la production des anticorps et des globules blancs. De manière générale, l’ensemble de la population est carencé notamment les séniors qui l’absorbent moins bien entrainant une fragilité immunitaire.

L’assiette santé se compose principalement : de fruits de mer (notamment les huitres, et crabes) de viande comme le veau et son foie, le bœuf, de cacao en poudre non sucré, de germes de blé, de légumineuses surtout les lentilles, et les oléagineux : noix de cajou, graines de courge, noix de pécan, pistaches, amandes.

Sophie Jéru – CostesèqueDiététicienne – Micronutrition – Praticienne en hypnose
Cabinet pluridisciplinaire Uni Vers La Vie
17 boulevard des évadés de France
66 200 Elne. Telephone : 06.27.24.59.34